Asiablog dans Google
Ouf, après deux semaines acharnées et des inscriptions auprès d'une...
Site Fini !
Le site est enfin officiellement fini après sa première ouverture début août...
Augmentation d'espace
Un grand merci à l'équipe Webou et à Mike pour l'hébergement qui ont alloué...
Structure finie !
Enfin, la structure du site commandant l'affichage des pages est finie ! J'ai...
Articles en progrès
Ca y est, les pages sont encodées, je peux enfin rajouter des articles,...
... toutes les news ...






Les Chinois le 20/11/2007
Les Chinois
Comment sont les Chinois ? Est-ce qu'on peut les différencier des Japonais, est-ce qu'ils s'habillent tous n'importe comment ? Sont-ils aussi respectueux que l'image des films anciens nous donne ?
Voici quelques éléments de réponse à partir de mon expérience personnelle dans la vie de tous les jours à Shanghai et dans les autres grandes villes de Chine (à ne pas trop généraliser donc).




La physionomie des Chinois [Commentaires Commenter l'article]

Petits jaunes et bridés ? Mouais va falloir revoir votre jugement sur les asiatiques ^^. Et d'abord, ils ne se ressemblent pas tous, suivant le pays on peut souvent les différencier un minimum par leur physique (même si les différences les plus flagrantes concernent les habits... cf La mode vestimentaire des Chinois ).

Chinoise en vêtements traditionnels, à Suzhou

Taille


Conformément à l'image qu'on s'en fait, le Chinois est relativement petit. Mais pas autant que les japonais, d'après ce que j'ai pu en juger.
C'est pas mal dans le métro en tout cas, ça permet de pouvoir respirer l'air frais qu'il y a au dessus des têtes ^^. C'était très marrant en tout cas de voir la différence de taille entre les norvégiens, suédois ou autres nordiques et les chinois (idem pour le Japon, en encore plus prononcé).
En fait la différence de taille est surtout marquée au niveau des pointures pour les femmes, rendant l'achat de nouvelles chaussures particulièrement difficile pour une européenne !

Couleur de peau


Les Chinois ne sont pas aussi jaunes que je pouvais le penser. En fait les couleurs de peaux peuvent vraiment varier, du marron (jaune très bronzé) au blanc crème. Et inversement à l'Europe, plus t'es blanc, plus t'es désirable ... car riche !
Bein oui, la Chine étant quand même un pays peuplé de gens pauvres, voire souvent très pauvres, une grande part de ceux qui sont dans la rue sont tellement bronzés par le soleil à force de travailler dehors qu'ils en deviennent jusqu'à marron foncé, les premiers étant les mendiants et ceux qui nettoient les rues (mais c'est 100 fois plus dégoûtant et dégradant qu'être éboueur en France).
Du coup les femmes, même jeunes, font une obsession sur la blancheur de leur peau au point de ne jamais sortir sans leur ombrelle en été, ce qui devient chiant quand on se prend à chaque fois des coups d'ombrelles ou parapluies dans les rues en été. Il y avait aussi une pub L'Oréal qui m'a bien fait marrer, vantant les mérites d'une crème recouvrant la peau d'un voile protecteur avec comme slogan "maintenant vous pouvez sortir en plein jour". En fait les chinoises ce sont des vampires ^^.


par NanoRoux, le 20/11/2007 à 14h37


Look et mode vestimentaire des Chinois [Commentaires Commenter l'article]

Chapeau pointu ou Gucci ? Comment s'habillent nos petits chinois en règle générale ? Sont-ils à la pointe de la mode ou habillés de chiffons ? ... Ou un mélange des deux ? :-p

Les pijamas


En fait il y a un peu de tout en Chine suivant les âges, mais très souvent c'est le n'importe quoi qui prime, pour le bonheur de nos yeux amusés.
Les vieux par exemple, n'ont aucun scrupule à sortir dans la rue en pijama (parfois aussi en pantoufles). Sisi, ce sont bien des pijamas, pas des habits moches ^^. Si bien que c'est d'ailleurs devenu une des mauvaises habitudes que le gouvernement veut chasser pour l'arrivée des J0 Beijing 2008.

Fashion victim et look chinois - Pékin

Mode et fashion victim d'imitation


Côté jeunes, les Chinois qui veulent se donner un style ou montrer qu'ils sont "in" achètent des accessoires de mode ... faux bien évidemment. Par exemplen impossible d'aller à Pearl Tower sans entendre "Watch ? Rolex ? Louis Buitton ?" (ils savent pas dire les "v" ^^). Sauf qu'ils achètent des trucs vraiment très moches au final (sac LV vert kaki avec motifs de couleur vive criarde répétitifs, sac "Fion" (lol) encore vert kaki etc.), et qu'ils continuent souvent de porter des habits moches dessous ! Pour résumer, pour être fashion, plutôt que d'acheter des habits bien faits ou jolis, la majorité des Chinois va garder ses vêtements imités et de mauvaise facture mais rajouter par dessus un faux LV ou de fausses lunettes DG, ce qui rend le contraste encore plus étonnant.

Les Chinoises


Niveau Chinoises aussi c'est assez marrant. Même celles qui ne sont pas putes de luxe s'habillent quasi systématiquement en mini-jupe ultra courte, tellement courte qu'on ne les voit parfois pas sous leur haut (quelque centimètres qui dépassent des fesses, ou parfois l'inverse même). Encore pire (ou mieux, suivant qu'on aime ou pas) que les japonaises !

Coiffures Chinoises


Enfin du point de vue coiffure, les coupes sont là encore très particulières, même si c'est peut-être plus une différence culturelle, et pas tellement de mauvais goût. En tout cas on a vu notre colloc revenir de chez le coiffeur et on avait très peur d'y aller ! J'ai préféré attendre la fin de mes 3 mois pour aller me les faire couper en France plutôt que de tenter l'expérience (bouh pas très courageux sur ce coup ^^). En fait une coupe très à la mode chez les filles est la frange à la Louise Brooks, sans dégradé, et qui rend un peu space.
A noter que j'adore les cheveux des chinois, par contre ^^. Même ceux des japonais ne sont pas aussi lisses !

Pour conclure, d'une manière générale les Chinois ne prêtent que peu d'attention à leur aspect extérieur, que ce soit pour les habitations (façades de gratte-ciels parfois vraiment crades et moches) ou pour leurs vêtements, même si les grandes villes commencent à avoir leur lot de fashion victims ;-). Mais à part ces écarts marquants et rigolos, la plupart de la population Chinoise s'habille tout à fait normalement.


par NanoRoux, le 22/11/2007 à 17h50


Le Racisme Chinois [Commentaires Commenter l'article]

Comme j'allais en Chine 3 mois en stage à Shanghai juste avant mes 2 ans et demi de Master à Sendai au Japon et sachant les tensions entre ces deux pays, j'étais plutôt inquiet de mon image auprès de chacun des deux peuples. Allaient ils me brûler sur place pour avoir pactisé avoir pactisé avec l'ennemi ou parce que je suis roux ?
Voilà donc un petit article sur le racisme Chinois, sans trop rentrer dans la polémique des exactions japonaises. Pour la perception des Occidentaux en Chine, allez voir cet article.


Le Racisme envers les autres Asiatiques


Les Chinois sont globalement très racistes ! Le peuple chinois est à 91% constitué des Han, peuple descendant de la dynastie des Han, et malgré toute l'hypocrisie du gouvernement chinois à dire que la Chine est pluriethnique, les autres minorités se font écraser. Le racisme ici est discret, pas de grand tapage médiatique, pas d'affiches placardées sous les ponts comme en Europe, il se fait en douce, en méprisant les autres couleurs de peau, en empêchant certains peuples d'accéder aux fonctions plus importantes ou en les ignorant dans la rue.
Les musulmans par exemple sont parmi les plus pauvres de Chine, cantonnés officieusement aux métiers misérables. Les africains sont aussi systématiquement dévisagés. Sachant les Chinois très curieux, je pensais que ce n'était que culturel, mais en fait non. Les enfants imitent parfois les singes dans la rue en les voyant, sous l'oeil amusé de leurs mères approbatrices.
C'est encore pire pour les Philippins, ou plus précisément les Philippines, constamment perçues comme prostituées (et le plus souvent cantonnées à ces métiers, c'est vrai). Une de nos collocs était Philippine et devait régulièrement payer des sommes astronomiques pour payer son visa de touriste, sans avoir le droit d'en avoir un de travail. Quasiment impossible pour elle de trouver du travail, même à Shanghai. Encore pire ces derniers temps le montant exigé pour le visa n'arrête pas d'augmenter alors que sa durée ne fait que décroître.

Le Racisme envers les Japonais


Le racisme envers les Japonais est un peu plus difficile à cerner du fait de sa dualité. En effet la plupart des Chinois haïssent les Japonais pour leurs exactions au cours du massacre de Nanjing, lors de la Seconde Guerre Mondiale, fortement encouragés par un gouvernement qui applique une formule classique : rends ton peuple fier de sa nation et méprisant des autres cultures pour éviter les problèmes internes en canalisant la rage et la haine vers l'extérieur du pays, formule appliquée notamment par les Etats-Unis avec la Guerre en Irak et Al Qaïda. Et ça marche très bien en Chine. Extrêmement fiers de leur pays, ils ne pensent pas à remettre en question l'enseignement parfois négationniste qu'on leur a donné (à propos de Taïwan ou du Tibet notamment) et concentrent leur feu sur les Japonais.
Une de mes anciennes collocs chinoise, par exemple, hait les Japonais et semblait m'en vouloir pour y être parti.
Un autre cas : un Chinois à qui Claire donne des cours de Français lui a demandé si j'étais Japonais, quand je suis rentré à la colloc, et ce devant moi ! (il avait mal compris ce que Claire lui avait dit et pensait que j'étais Japonais, ce qui l'a étonné en voyant que j'étais blanc). A la suite de quoi il a dit sans sourciller qu'il détestait les Japonais ... je me sentais bien là à ce moment ^^.
Et pourtant il m'était arrivé l'inverse dans le train en allant à Suzhou : voyant que j'étudiais mon livre de Japonais, un couple Chinois parlant anglais m'a abordé et nous avons discuté joyeusement pendant une heure à propos du Japon. En effet, étant le pays riche d'à côté, le Japon incarne la réussite, et les Chinois qui ne peuvent pas apprendre l'anglais apprenent souvent le japonais pour travailler dans une de leurs entreprises.
Un autre indice est le nombre d'étudiants chinois au Japon. En effet à l'Université de Tohoku, le Kaikan (international house) est constitué à 75% de chinois, malgré la quinzaine de nationalités présente !
La plupart des Chinois entretient donc des préjugés racistes envers leurs voisins nippons mais en même temps voient leur pays comme un moyen de réussite.

Les crimes de guerre japonais envers les Chinois


Officiellement, tout ce racisme vient des exactions japonaises, crimes de guerre commis sous l'impérialisme nippon au cours du XIXème siècle et particulièrement durant la guerre sino-japonaise (1937 à 1945).
Le point le plus crucial est le massacre de Nanjing (ou Nankin) en 1937-1938 lorsque l'armée japonaise prit Nanjing ("capitale du Sud") désertée par l'armée chinoise, massacrant 260 000 civils et prisonniers de guerre.
Ces horreurs ont prit fin le 2 septembre 1945 avec la reddition inconditionnelle du Japon suite notamment à la dévastation des villes de Hiroshima et Nagasaki par les bombes atomiques américaines.
Après ces faits, le Japon a été occupée par l'armée américaine jusqu'en 1952, mais n'a toujours pas le droit de développer une armée (les seules forces armées japonaises existant étant des forces de défense). Les criminels de guerre japonais ont ensuite été jugés, sauf la famille impériale qui avait ordonné les massacres et qui fut exonérée de poursuites militaires par simple décision du général Douglas Mac Arthur !

Le reste est une question d'efforts bilatéral. Le Japon s'est amendé mais le premier ministre continue de rendre hommage aux soldats morts durant la guerre sino-japonaise chaque année, visite qui est médiatisée et rabachée par le gouvernement chinois qui prétend être insulté et humilié par l'évènement, en profitant pour réattiser la haine des Chinois envers le peuple Japonais qui n'y est pourtant pour pas grand chose.
Il en résulte depuis un racisme chinois envers japonais et japonais envers chinois ... du moins il y a plusieurs décennies ! Personnellement, j'ai demandé à des amis chinois et des amis japonais ce qu'il en était ...
La plupart des chinois (jeunes, pourtant) m'ont dit détester les japonais parce que les japonais les détestaient. Je suis alors demandé la même chose aux japonais, jeunes aussi qui m'ont pourtant dit ne rien avoir contre les Chinois ! En effet autant montrer qu'on est partisan du Japon en Chine peut être très mal vu, autant montrer que l'on est partisan de la Chine au Japon passe beaucoup mieux. Seuls les personnes âgées japonaises gardent de fortes rancoeurs envers leurs voisins, les jeunes se disant en dehors de ces querelles d'antan.

En conclusion, la Chine est un pays relativement raciste, le peuple des Han méprisant en douce les autres ethnies dans un système inégalitaire où la seule loi qui compte en terme de nationalité est celle du sang. Mais tant que vous êtes blanc et que vous vous contentez de votre statut de poule aux oeufs d'or et de riche touriste, vous n'aurez aucun problème. Mais à ceux par contre qui veulent s'insérer dans la vie chinoise sur le long terme, je leur dis bonne chance. Même si ils parlent parfaitement chinois, vivent avec une Chinoise en Chine depuis 30 ans et ont des enfants Chinois, ils ne seront jamais que perçus comme des "laowai" (étrangers).


par NanoRoux, le 25/11/2007 à 14h22


Perception des étrangers en Chine [Commentaires Commenter l'article]



par NanoRoux, le 25/11/2007 à 14h27


Retour à l'accueil.


Design by Nanoroux