Retour au voyage précédent : Hangzhou
 

Leifeng Pagoda ou Pagode au Serpent BlancLeifeng Pagoda ou Pagode au Serpent Blanc (雷锋塔 : LéiFēngTǎ) le 2007-07-28 00:00:00
Note du rédacteur : 3.5/5
Note du public : 4.8/5 [20 votes]
Mauvaise note12345 Bonne note commenter l'article

Description
Une des plus populaires attractions de la ville de Hangzhou notamment en raison de sa légende associée, la pagode Leifeng, ou Pagode du Serpent Blanc, offre un panorama imprenable sur la ville et surtout sur le lac. Je vous conseille notamment d'en admirer le coucher de Soleil derrière les lointaines montagnes, qui peut être un moment assez magique ... sauf si on n'a pas de chance comme nous et que le spectacle est masqué par les nuages ^^.
Un point qui nous a pas mal déçu et étonné, par contre (en plus de l'escalator à ses pieds, qui fait un peu tache), est que la pagode est ... vide !! Ca n'a rien à voir avec un temple. En fait c'est le cas de plus ou moins toutes les pagodes de Chine : ce ne sont quasiment tout le temps que des points de vue sur les paysages alentours. C'est en montant les escaliers (non on n'est pas flemmards !) qu'on a découvert la supercherie avec son fondement tout en armatures métalliques et vitres bien propres. Mais en fait on ne savait pas qu'elle s'était effondrée et qu'elle n'avait été rebâtie que récemment, donc finalement c'est pas plus mal d'avoir laissé comme ça, surtout que ça donne plus de poids à la légende qui l'entoure.
A noter que l'intérieur présente des panneaux de bois sculptés comptant son histoire justement (c'est là qu'on a compris quand Claire a reconnu le mythe qu'elle connaissait), l'ensemble étant très joli.


Histoire
Fondations montrant les ruines de l'ancienne pagode de Leifeng à Hangzhou Construite par Qian Liu (852-932), fondateur du Royaume WuYue ayant pour capitale HangZhou, la pagode LeiFeng, aussi appelée "Pagode La Princesse Huang" car la concubine du roi Qian Liu reçut le titre de princesse par décret de l'empereur Taizong, frère successeur de Taizu-Zhao Kuangyin (régnant de 960 à 968), fondateur de la Dynastie des Song.
Au cour de la dynastie Ming, des pirates japonais attaquant Hangzhou la brûlèrent, pensant qu'elle abritait des armes, ne laissant que l'armature de brique, comme on peut le voir sur les peintures Ming du lac de l'Ouest.
Plus tard, la Pagode fut endommagée, ses briques étant volées par des habitants pensant qu'elles pouvaient guérir les maladies ou porter bonheur, les broyant en fine poudre, jusqu'à son effondrement le 25 Septembre 1924 !
En octobre 1999, il fut finalement décidé de la reconstruire, reconstruction achevée le 25 Octobre 2002, 78 ans après. A noter qu'après de nombreux débats concernant la véracité de la présence d'un mausolée sous ses fondations, on mit à jour le 11 Mars 2001 de nombreux trésors, notamment une coiffe de Bouddha en or et argent, 60 objets anciens très précieux, des volumes de canons bouddhiques, ainsi que des tableaux et photos sur la pagode.
Récit sculpté de la légende du serpent blanc, à la pagode de Leifeng à Hangzhou

La légende du Serpent Blanc (白蛇傳 : báishézhùan)


Une des légendes les plus populaires de Chine, ce mythe a connu de nombreuses interprétations et adaptations, même au Japon et dans de nombreux formats (musique, écrits, théâtre, cinéma ou télévision).

Un serpent doué d’esprit (selon certains, un cheveu de la déesse Guanyin métamorphosé) est sauvé par un homme et fait vœu de lui rendre son bienfait dans une existence ultérieure. Avec un serpent vert plus petit devenu son compagnon, il médite durant un millier d’années. Les deux serpents acquièrent des pouvoirs magiques et prennent la forme de deux jeunes femmes. Le serpent blanc se met à la recherche de la réincarnation de son bienfaiteur, et apprend grâce à l’intuition que lui a conférée la méditation qu’il se nomme Xu Xian (許仙), est peu fortuné, et tient près de Hangzhou une petite officine d’apothicaire. Les deux femmes s’en vont flâner autour du lac de l’Ouest (西湖), lieu de promenade favori des habitants du crû, et finissent par le rencontrer. Pour engager la conversation, voyant que le jeune homme tient en main un parapluie, elles usent de leur pouvoirs pour faire pleuvoir ; il offre de les raccompagner. Le serpent blanc se présente comme Bai (blanc) Suzhen (白素貞), fille d’une famille riche, et introduit le serpent vert comme Xiaoqing (Verdurette) (小青), sa servante.

Xu Xian et Bai Suzhen finissent par convoler, et la pharmacie prospère grâce à la magie du serpent ; un héritier s’annonce. Tout semble donc aller pour le mieux, mais un jour, Xu Xian croise un moine bouddhiste nommé Fahai (法海) (parfois un moine taoïste) qui détecte au premier regard une aura excessivement yin, signe qu’il cotoie un esprit. Il le prévient du danger pour sa santé, mais Xu Xian ne veut rien savoir. La fête des bateaux dragons approchant, le moine lui donne alors pour sa femme enceinte une flasque de vin souffré, bu traditionnellement ce jour-là pour prévenir les maladies. Xu Xian réussit à faire boire à Bai Suzhen un peu de vin malgré ses tentatives de refus. Vaincue par la force de la potion, elle se montre sous sa vraie forme. Choqué, son mari tombe raide mort.

Intérieur décoré de la pagode de Leifeng à Hangzhou Bai Suzhen s’en va au péril de sa vie sur le mont Kunlun où résident les divinités taoïstes pour quérir auprès du dieu du Pic austral une potion magique. Elle ressuscite ainsi Xu Xian, mais le moine est décidé à débarrasser la ville du serpent. Il enlève l’apothicaire lors de l’une de ses expéditions d’herboriste et l’enferme dans le temple de la Montagne d’or (金山寺). Usant de leur magie, Bai Suzhen et Xiaoqing essaient de faire sortir le kidnappeur et sa victime en inondant le temple, mais l’accouchement se déclenche, diminuant les pouvoirs de Bai Suzhen. L’inondation devient incontrôlable, entraîne la rupture d'un pont et fait des victimes, attirant sur le serpent une punition divine (ou un mauvais karma dans la version bouddhiste). Affaiblie, elle est capturée par le moine dans son bol à aumônes. Il fait surgir sur elle la pagode du Pic du tonnerre (雷峰塔), l’emprisonnant dans les fondations. Heureusement, plusieurs années plus tard, son fils, que Xiaoqing a ramené à son père, passe avec succès les examens impériaux et délivre sa mère grâce à un rituel religieux.

L'héroïne est aussi appelée Bai Niangzi (白娘子), Madame Blanche. Dans l'une des nombreuses variantes, son fils naît alors qu'elle est déjà emprisonnée sous la pagode, qui se fend pour le laisser sortir.


Coûts
40Y l'entrée.

Temps nécessaire
Coucher de soleil sur la pagode de Leifeng à Hangzhou On en fait le tour en une courte demi-heure le temps de monter les 8 étages ... mais la pagode du Serpent Blanc est surtout intéressante pour son histoire et la vue qu'elle offre sur la ville. On y a donc passé peut-être une heure avec Claire, le temps qu'elle me raconte la légende de la Pagode et qu'on attende le coucher de Soleil sur la ville.

Comment y aller et s'y déplacer ?
Difficile à louper, on ne voit quasiment qu'elle au Sud Est du lac de l'Ouest, juchée sur sa petite colline. Tout juste de l'autre côté de la route du Temple Jingci, on y accède par la place au grand cercle sculpté au sol, après un petit étang d'eau carré. Il ne reste ensuite plus qu'à marcher un peu ... et encore ! La municipalité a poussé le vice à installer un escalator pour les personnes âgées. Et dire qu'en arrivant à Hangzhou je m'attendais à ne voir qu'un lac entouré de petits temples sauvages et abandonnés, perdus dans les collines ^^.

par NanoRoux, le 26/11/2007

Vos Commentaires

Vous y êtes allés ? N'hésitez pas à nous dire vos impressions pour les prochains visiteurs ! Ou si vous avez simplement une remarque sur la page ...


Poster votre commentaire

 
Mauvaise note12345 Bonne note
Nom :

Titre :

Message :

Adresse mail :

Site internet :

 

Note du webmaster : le site ayant été attaqué par des webmasters peu scrupuleux voulant faire leur pub gratuitement (je ne vous détaillerais pas le contenu ...), je suis obligé de fermer cette partie de commentaires. Désolé pour ceux qui avaient un message intéressant. Il semble aussi qu'à cause de ces gens, la bande limite du site ait largement été dépassée plusieurs fois et le site coupé.
Retour au voyage précédent : Hangzhou
Retour à l'accueil.


Design by Nanoroux