Retour au voyage précédent : Xi'an et l'armée enterrée
 

La Grande Mosquée et le quartier HuiLa Grande Mosquée et le quartier Hui (西安大清真寺 : Xī'ān Dàqīngzhēn Sì) le 2007-09-01 00:00:00
Note du rédacteur : 2.9/5
Note du public : 4.7/5 [16 votes]
Mauvaise note12345 Bonne note commenter l'article

Description
Elle serait la mosquée la plus grande, la mieux préservée et la plus ancienne de Chine, étant pendant longtemps le centre religieux pour les marchands perses et arabes opérant en Chine. Une stèle Ming date sa construction à 742 au cours de la dynastie Tang, témoignant de l'ouverture et de la tolérance religieuse de ceux-ci envers les communautés étrangères (notamment les turcs qui furent longtemps leurs alliés).
Mariant influence musulmane à style chinois, elle comporte toutes les salles d'une mosquée traditionnelle, mais séparées dans divers pavillons entourés de bosquets. De fait, même son minaret, point culminant de Dàqīngzhēn Sì fait plus penser à un temple qu'à autre chose.
Du point de vue architectural, elle occupe une aire de 12 à 13000 m², sous forme d'un rectangle orienté est-ouest et subdivisé en 4 cours. La première comporte une gigantesque arche en bois décorée datant du début du 17ème siècle, tandis que dans la troisième, le Hall Impérial abrite une stèle, appelée stèle de la lune, portant des inscriptions en arabe à propos du calcul du calendrier musulman. Au milieu de cette cour se trouve également le minaret, plus haute structure de la mosquée (de seulement deux étages, cependant), aussi appelée tour de l'introspection et servant à appeler les musulmans à la prière.
Enfin la quatrième cour, à travers des portes de pierre finement sculptées, donne accès à la salle des prières, interdite aux non pratiquants et aux femmes non voilées.
Une chose qu'on a apprécié en particulier est son aspect un peu vieillot et sauvage (pas resplendissante de rénovations, comme bien trop de temples en Chine) et le charme des stèles aux calligraphies arabes. Par contre on s'attendait plus à une ... vraie Mosquée ^^.

Tour du Tambour depuis Beiyuanmen et le quartier musulman à Xian

Le Quartier musulman


En ce qui concerne le quartier Hui en lui-même, il est un des rares quartiers-vestiges de l'ancienne Chine et a su conserver son caractère. La communauté Hui en habite les rues au Nord et à l'Ouest de la Mosquée. Axé autour de la grande rue Běiyuànmén (北院门), il est rempli de magasins de souvenirs, marchands ambulants, petits restaurants typiques et vendeurs de nourriture dans la rue. Faites par contre attention à l'hygiène de ce que vous allez manger, ce n'est pas toujours très sûr ... (au pire il y a le Mac Do sur la place de la tour du Tambour). Sinon tout de suite sur la droite à l'entrée du quartier, il y a un grand marché de fruits et légumes en tout genre qui peut être intéressant pour ramener par exemple quelques fruit secs en France. Bref, ce site est un super endroit pour flâner le soir, entre les étroites ruelles bordées de vieilles maisons de brique crue et les diverses échoppes, le tout dans une atmosphère très typique et plaisante.

Ancient Style Folk House, dans Beiyuanmen au quartier musulman de Xi'an

Ancient Style Folk House


Enfin, un mot sur la "Ancient Style Folk House", ancienne résidence d'une famille riche qui n'a pas les fonds pour devenir un musée à part entière. On l'avait vu dans le routard, et le cherchait, mais on y entrés sans savoir que c'était celui-là. Un peu hésitants en voyant le prix (une trentaine de yuans je crois), on n'a en fait pas du tout regretté la visite ! Guidés par un chinois parfaitement anglophone, vous découvrirez l'architecture des maisons d'autrefois basée sur le FengShui, axées du Sud au Nord (le Nord symbolisant le haut de la hiérarchie, il est réservé pour le maître). Vous aurez notamment droit à quelques anecdotes effrayantes sur l'enfermement des jeunes filles dans une étroite petite bâtisse de deux étages dont elles n'avaient pas le droit de sortir jusqu'à leur majorité. Enfin, on vous proposera d'acheter des calligraphies authentiques pour participer à l'avancement du musée (vous pouvez quand même marchander un peu). Claire et moi avons chacun acheté pour une centaine de yuans un magnifique tableau représentant une barque sur une rivière, elle dans les tons bleus, moi dans les tons verts, et elle orne maintenant magnifiquement mon mur, entourée par les autres calligraphies du quartier des antiquaires ^^.
Calligraphies chinoises achetées à Xi'an, au quartier des antiquaires et à l'Ancient Folk Style House Après ce petit passage par l'atelier, vous pourrez ensuite participer à une petite dégustation de thé. C'était d'ailleurs notre première cérémonie de thé, et comparée à celle barbante et en plus pas bonne que j'ai fait ensuite au Japon dans un temple réputé, c'était largement mieux. Pas cérémonial du tout, on n'était pas obligés de respecter un protocole inutile et on a pu goûter à 5 thés différents et tous délicieux, notre préféré étant celui au Litchi (80Y pour le grand pot ... on n'a pas résisté, on a pris ^^). Par contre, à court d'argent, on a préféré ne pas regarder le "spectacle d'Opéra Chinois", petit spectacle d'ombres qui n'avait pas l'air de valoir vraiment le coup. On préférait se réserver pour un vrai à Pékin (même si on ne l'a jamais fait finalement !).
La maison se trouve quasiment au bout de Běiyuànmén, une cinquantaine de mètres avant l'arche marquant la fin de la rue marchande, et en passant devant vous vous ferez harranguer par ses rabatteurs.
Ouverte de 12h à 22h,
144 Běiyuànmén,
+86 (0)29 - 87232897.


Histoire
Arche de pierre finement sculpté de calligraphies arabes, avant la salle des prières de la Grande Mosquée de Xi'an La construction de la grande Mosquée de Xi'an aurait commencée en 742, au cours de la dynastie Tang (618 - 907), comme en atteste une stèle datée des Ming à l'intérieur même de la Mosquée. Cependant les bâtiments qu'on peut visiter maintenant datent de 1392, 25ème année du règne des Ming, construits par un amiral de la marine, un "Haji" nommé Cheng Ho, fils d'une famille muslmane prestigieuse, et célèbre pour avoir nettoyé la mer de Chine de ses pirates.
Depuis le 14ème siècle, la Mosquée a subit de nombreuses reconstructions si bien que la plupart de ses bâtiments datent du 16ème ou 17ème siècle, à l'époque des Ming ou des Qing.


Coûts
15 ou 20Y environ l'entrée à la Mosquée. Bon marché pour un monument de cette renommée même si l'intérieur n'est pas très rempli ^^.
En ce qui concerne le quartier musulman, c'est un vrai souk d'étales de souvenirs en tout genre, des statues de l'armée enterré aux fausses calligraphies en passant par les loquets anciens et flacons peints de l'intérieur ... mais attention, autant c'est plaisant de marcher dans ce quartier et de marchander pour un rien, autant vous allez vraiment vous faire arnaquer ! C'est en effet un des centres de Xi'an et ils donnent un peu les prix qu'ils veulent. On était certains d'avoir fait d'excellentes affaires, mais le lendemain quand on est allés au quartier des calligraphes (au Sud de la Tour de la Cloche, un peu au dessus de la Porte Sud), on a bien déchanté. Donc pour vos amplettes, allez dans ce dernier, pas dans le quartier Hui.
Voici quelques prix pour vous servir de référence : 20Y la grande calligraphie (sisi ! fausse bien sûr, mais j'en revenais pas que ce soit si peu cher), 50Y les statues un peu lourdes (100Y la grande statue du général YueFei, par exemple), et autour de 30-40Y pour les petits flacons peints de l'intérieur, je crois. On s'est par contre fait avoir en achetant des loquets anciens plus de 40Y dans le quartier Hui, en sortant de la Grande Mosquée.


Temps nécessaire
Elle a beau être une des plus grandes de Chine, la visite peut se faire en moins d'une demi-heure. Si c'est votre 40ème temple de la journée, ça vaut pas non plus trop le coup d'y passer deux heures.
Ouvert tous les jours de 8h à 20h30.


Comment y aller et s'y déplacer ?
Elle se trouve dans le quartier musulman (quartier Hui), à 5 min à pied de la tour du Tambour. Quand vous passez l'arche du quartier musulman c'est la deuxième petite ruelle à gauche, après quelques (hum) magasins de souvenir. Mais c'est tellement le souk (c'est le cas de le dire) qu'il vaudra mieux demander aux passants ou vendeurs.

Voici une carte de la Mosquée pour vous donner un meilleur aperçu ;-) :
Plan de la Grande Mosquée de Xian : Xī'ān Dàqīngzhēn Sì


par NanoRoux, le 30/11/2007

Vos Commentaires

Vous y êtes allés ? N'hésitez pas à nous dire vos impressions pour les prochains visiteurs ! Ou si vous avez simplement une remarque sur la page ...


Poster votre commentaire

 
Mauvaise note12345 Bonne note
Nom :

Titre :

Message :

Adresse mail :

Site internet :

 

Note du webmaster : le site ayant été attaqué par des webmasters peu scrupuleux voulant faire leur pub gratuitement (je ne vous détaillerais pas le contenu ...), je suis obligé de fermer cette partie de commentaires. Désolé pour ceux qui avaient un message intéressant. Il semble aussi qu'à cause de ces gens, la bande limite du site ait largement été dépassée plusieurs fois et le site coupé.
Retour au voyage précédent : Xi'an et l'armée enterrée
Retour à l'accueil.


Design by Nanoroux