Retour au voyage précédent : Pékin, Grande Muraille
 

La Grande Muraille de ChineLa Grande Muraille de Chine (长城 : Chángchéng) le 2007-09-19 00:00:00
Note du rédacteur : 4.5/5
Note du public : 5/5 [775 votes]
Mauvaise note12345 Bonne note commenter l'article

Description
Qui n’a pas déjà entendu parler de la Grande Muraille ? Personne évidemment. Un dicton chinois dit qu’on n’est pas un homme tant qu’on ne l’a pas gravie. Certains prétendent aussi à tord qu’elle serait visible depuis la lune.
Ce qui est sûr est que ce musée à l’air libre d’une taille colossale est le site le plus touristique et le plus prisé de Chine.
Le mur le plus grand du monde accueille maintenant des milliers voire millions de touristes sur quelques tronçons restaurés, à savoir : Badaling, Simatai, Mutianyu, Jinshanling ou encore Juyong Guan.

Badaling (2.5/5) :
Site le plus touristique de la Grande Muraille, Badaling culmine à 1000m d’altitude. A seulement 70km au Nord de Beijing, il est le plus accessible et donc le plus noir de monde (il est d’ailleurs équipé d’un téléphérique et d’un cinéma 360°). Si vous voulez profiter tranquillement de la vue et des paysages pour méditer sur le gigantisme de cette œuvre, il faudra faire abstraction des centaines de touristes qui vous marcheront sur les pieds.
La partie restaurée est longue d’un kilomètre, au-delà duquel il n’est pas possible de continuer.
Pour s’y rendre, de nombreuses agences de voyage proposent Badaling et le tombeau des Mings dans la même journée pour 150 yuan environ. Les places Qianmen et Tiananmen regorgent de rabatteurs qui vous y amèneront avec plaisir. Les bus du CITS y vont aussi, mais le moyen le plus économique reste bien sûr le bus 919 (7Y) au départ de Deshengmen à côté de la station Jishuitan. Le premier part à 5h30, tandis que le dernier part de Badaling à 18h30.
Attention en tout cas à l’aspect « muraille de DisneyLand » !

Mutianyu, Grande Muraille de ChineMutianyu (4/5) :
Alternative intéressante à Badaling, Mutinanyu est en quelque sorte un compromis entre Simatai et Badaling. Relativement peu encombrée de touristes (toujours préférer la basse saison et fuir les week-ends ou vacances), assez accessible et très belle, cette partie restaurée pourra vous ravir ! A 90km au Nord-Est de Pékin, cette section fut construite sous les Ming. On peut également y prendre un téléphérique pour monter plus rapidement ainsi que prendre une descente en luge-toboggan pour la fin, 50Y aller retour, ce qui vous fera gagner une bonne heure. La partie de droite, courte, se visite rapidement mais vous fera les mollets avec ses pentes à 60° ! En tout cas peu de personnes y vont, donc profitez en pour un bol de tranquillité. 3-4h vous suffiront largement pour aller voir le bout de droite avant de revenir vers la section plus touristique sur la gauche, offrant des paysages vraiment magnifiques.
On voulait au départ faire Simatai vu tous les bons avis qu’on nous avait donné ou qu’on avait lu sur Internet, mais par faute de temps (train partant un peu trop tôt), on s’est rabattus sur Mutianyu. Comme on en avait marre de ramer pour trouver les bons moyens de transport (ce qui devient vite la galère en Chine), on a décidé de voyager avec notre auberge de jeunesse, Leo Hotel. Levés à 5h30 nous sommes partis à 6h pile pour 180 yuan chacun en comptant le transport et le ticket d’entrée de 40 yuan. Compter 55Y de plus pour la montée en téléphérique et la descente en toboggan (fun, sauf quand on tombe sur un pauvre gamin américain qui sait pas utiliser la luge et qui freine tout le temps).
On est arrivés à 8h en bas de Mutianyu, avec rendez vous pour le retour à 12h, ce qui nous a permis de bien prendre notre temps, pour profiter du paysage. A l’arrivée, des tonnes de petits marchants vous vendront des Tshirts stupides « I climbed the Great Wall » (ne pas donner plus de 20Y hein ! ^^), ou encore des petites assiettes décoratives à l’effigie de la muraille. On est partis sur la droite pendant 20 min, tous seuls jusqu’à ce qu’on ne puisse plus continuer (les partis non restaurées sont vraiment impraticables). Ensuite on est retourné vers la gauche, donc, pour une marche d’une heure trente avant de revenir au téléphérique.
A noter qu’il n’y a pas besoin de prévoir à bouffer vu qu’on était de retour pour 14h. Pour les grosses faims, il y a des vendeurs de boissons et chips ou encas sur la muraille, à des prix raisonnables.
Au final on a passé quatre merveilleuses heures sur la muraille à regarder passer les petites écolières jap… heu à admirer le paysage grandiose, les montagnes et vallées qui s’ouvraient sous nos pieds.

Mutianyu, Grande Muraille de Chine Simatai (4.5/5) :
Site le plus conseillé car le plus « authentique », le tronçon de Simatai fut construit sous le règne de l’empereur Hongwu de la dynastie des Ming. Long de 19km et ponctué par les tours de guet, ses à-pics et pentes abruptes sont remarquables. Attention, il faudra bien s’équiper en chaussures et ne pas avoir peur de devoir gravir des pentes un peu abruptes en s’aidant de ses mains. Tout comme Mutianyu, un téléphérique et un toboggan vous permettront de gagner du temps. Une des particularités de la section est de voir la muraille barrée par des murs obstacles servant à arrêter les ennemis qui seraient déjà parvenus au chemin de ronde.
Simatai se situe à 110km au Nord-Est de Beijing et est le moins accessible des trois sections principales. Pour y aller, prendre un minibus pour Miyun à partir de la gare routière de Dongzhimen, pour 6 yuan et un peu plus d’une heure de trajet. Une fois arrivés à Miyun, prenez un minibus ou un taxi (100Y l’aller retour).
Un trajet intéressant consiste à rallier Simatai à Jinshanling au cours de votre ballade, ce qui ne vous obligera pas à rebrousser chemin. Vous devrez par contre payer un pont reliant les deux parties et les frais d’entrée des deux sites, pour 70Y au total environ.


Histoire
Une des 7 merveilles du monde, la Grande Muraille de Chine a été orchestrée par le génialissime (et mégalomane) Qin Shi Huangdi entre 221 et 207 av JC, qui ne s’est d’ailleurs pas contenté de peu puisqu’il a été le premier empereur de Chine (et donc le premier réunificateur d’un des plus grands empires au monde) et s’est donné en plus le luxe de se taper deux merveilles (bon une et demi, mais on peut compter l’armée enterrée comme la 8ème merveille quand même).
Mutianyu, Grande Muraille de ChinePlusieurs murailles entre divers royaumes indépendants existaient déjà en fait mais le premier empereur fut le premier à les réunir. Cette oeuvre gigantesque nécessita tout de même des centaines de milliers d’ouvriers et dix ans de labeur sous la direction du général Meng Tian. Selon la légende les corps des travailleurs morts à la tâche renforcèrent la Grande Muraille, déjà formée d’environ 180 millions de mètres cubes de terre.
Ce n’est que bien plus tard, sous la dynastie des Mings que la Grande Muraille fut recouverte de pierre (60 millions de mètres cubes, dit-on).
Mais à quoi servait cette muraille ? A défendre a priori ? Bein … pas tellement. En tout cas elle n’a jamais servi dans ce sens. Mais sa force symbolique (de réunification des royaumes de Chine), dissuasive et utilitaire fut très grande. Elle permit ainsi d’acheminer plus facilement les denrées et équipements depuis Shanhaiguan côté Est à Jiayuguan côté Ouest. Elle servit aussi à alerter l’empire des mouvements de troupes ennemies grâce à ses nombreuses tours de guet.
Par la suite la Grande Muraille est tombée en ruine avant d’être sauvée en quelque sorte par le tourisme qui la fit sortir de l’oubli. Quelques secteurs sont ainsi accessibles et praticables, le reste étant trop sauvage pour permettre une excursion.


Coûts
Voir dans la description pour chaque partie.

Temps nécessaire
Voir dans la description pour chaque partie.

Comment y aller et s'y déplacer ?
Voir dans la description pour chaque partie.

par NanoRoux, le 22/10/2007

Vos Commentaires

Vous y êtes allés ? N'hésitez pas à nous dire vos impressions pour les prochains visiteurs ! Ou si vous avez simplement une remarque sur la page ...


Poster votre commentaire

 
Mauvaise note12345 Bonne note
Nom :

Titre :

Message :

Adresse mail :

Site internet :

 

Note du webmaster : le site ayant été attaqué par des webmasters peu scrupuleux voulant faire leur pub gratuitement (je ne vous détaillerais pas le contenu ...), je suis obligé de fermer cette partie de commentaires. Désolé pour ceux qui avaient un message intéressant. Il semble aussi qu'à cause de ces gens, la bande limite du site ait largement été dépassée plusieurs fois et le site coupé.
Retour au voyage précédent : Pékin, Grande Muraille
Retour à l'accueil.


Design by Nanoroux