Pékin, Cité Interdite (北京 : Beijing) du 15-09-2007 au 19-09-2007
 

Pékin, Cité Interdite
Note du rédacteur : 5/5
Note du public : 1.9/5 [44598 votes]
Mauvaise note12345 Bonne note commenter l'article

Description
Tian'anmen et Mao devant la Cité Interdite Près de 14 millions d’habitants pour 16 800 km² … bienvenue à Pékin (ou plutôt Beijing comme le désire dorénavant le gouvernement Chinois). Capitale politique et administrative du pays, c’est à Pékin que tout se joue. Emblème de la Chine, elle est aussi à des lieux de la pauvreté et de la réalité de la vie des Chinois, mais au détour des grands boulevards vous pourrez toujours tomber sur quelques bidonvilles ou bâtiments en ruines, même dans le centre de la ville. Modernisée à grands coups de millions depuis une vingtaine d’années (et tout spécialement ces derniers temps pour l’arrivée des Jeux Olympiques de Beijing 2008), Beijing est une ville propre et spacieuse, bien qu’agitée. Mise aux normes des Européens pour 2008, la capitale s’est d’ailleurs métamorphosée, tant d’un point de vue architectural que culturel, en témoignent les files d’attente bien ordonnées pour monter dans le bus.

Histoire
trop mimi les mascottes des JO Pékin 2008 Vieille d’un bon millénaire, la ville de Pékin s’est développée en tant que comptoir marchand frontalier avec les Mongols, Coréens et autres tribus de Chine centrale. Tout d’abord capitale des Yan, au temps des Royaumes combattants, la ville devint connue lors de son sac par Gengis Khan en 1215 lorsque le conquérant réduisit la ville en cendres et massacra ses habitants. Cependant, comme animé de remords, le petit-fils de Gengis Khan, Qubilaï, en fit ensuite sa capitale « Khanbalik » en 1279, devenant ainsi pour la première fois le centre de l’empire de Chine (qui recouvrait à cette époque la majeure partie de l’Asie).
Plus tard, en 1368, le mercenaire Zhu Yanhang prit la tête d’une insurrection et marcha sur l’actuelle Beijing pour y fonder la dynastie Ming. Rebaptisée Beiping (« Paix du Nord »), elle perdue son statut de capitale au profit de Nanjing durant les 35 années qui suivirent. Au début de 15eme siècle, Yongle, fils de Zhu, ramena cependant la capitale à Beiping, la rebaptisant pour l’occasion « Beijin » ou capitale du Nord. C’est d’ailleurs Yongle qui démarra les plus grands édifices de la capitale tels que son palais impérial (qui deviendra la Cité Interdite) ou encore le Temple du Ciel.
Arbre pluricentenaire du jardin de la Cité Interdite à Pékin Vint ensuite le règne des Mandchous, fondateurs de la dynastie Qing, et en particulier des empereurs Kangxi et Qianlong qui firent beaucoup pour la ville, l’agrandissant, la rénovant, et lui ajoutant nombre de sites importants tels des temples, pagodes et le Palais d’Eté. S’ensuivirent de nombreuses années chaotiques pour Pékin avec les troupes Franco-anglaises, la folie de l’impératrice douairière Cixi, les Seigneurs de la Guerre chinois ou encore les armées japonaises.
Enfin, en 1949, Beijing changea de main une dernière fois au bénéfice d’un certain Mao qui proclama l’instauration de la « République populaire » sur la place Tiananmen devant près de 500 000 chinois réunis. Ce dernier rasa alors nombre de portes commémoratives et quartiers entiers afin d’établir de larges artères et autres grands espaces dédiés à la gloire du communisme.
De 1950 à 1952 ce sont par exemple les magnifiques murs d’enceinte de la ville qui disparurent au profit de la circulation. Enfin, Pékin se retransforma avec l’arrivée du capitalisme, voyant apparaître gratte-ciel, centres commerciaux et échangeurs d’autoroute dans les dernières 25 années du 20ème siècle.


Durée et temps nécessaire
Beaucoup tentent Pékin en trois jours. Pour notre part on voulait avoir le temps de profiter de la capitale sans courir entre chaque site historique, et on a préféré se donner 5 jours. Ce qui ne nous a pas empêchés de courir à droite à gauche et à avoir l’impression d’avoir trop enchaîné les visites. En effet, si on veut tout voir de Pékin il faut rester au moins une semaine, même si 5 jours suffisent déjà bien.

Carte et plan de Pékin/Beijing par Google Earth :

Agrandir le plan


lieux intéressants
Pékin intra-muros regorge de monuments très riches culturellement et historiquement, dont les principaux sont :
- la Cité Interdite
- le Temple du Ciel
- le Temple du Lama
- la place Tiananmen
- les hutongs, petites ruelles populaires
- la Colline du Charbon
- les lacs Beihai, Qianhai … et leurs parcs
- les tours de la Cloche et du Tambour
- le mausolée de Mao
- le Temple de Confucius …

Cette page traite de Pékin intra muros uniquement, pour la Grande Muraille, le Tombeau des Mings et le Palais d’Eté, aller voir la page Pékin, Grande Muraille


Notre trajet
Pour notre part, on disposait de 5 jours dans Pékin, dont deux-trois passés dans ses environs pour sa muraille. Le premier jour, après avoir déposé nos affaires à l’hôtel et visité quelques hutongs du coin, nous sommes allés à Tiananmen et à la grande Cité Interdite, nous occupant jusqu’au soir où nous sommes partis voir un spectacle d’Arts Martiaux de Shaolin (A master of Kung Fu, qui valait vraiment le coup, pour 120Y la représentation, voir photos dans la galerie et la playlist :

Le deuxième jour nous sommes partis pour le Palais d’Eté toute la journée, le troisième on a un peu loosé à cause de la pluie, errant entre le Temple du Ciel le matin et le quartier populaire de la tour de la Cloche non loin du lac Beihai l’après-midi, histoire de faire le plein de babioles et souvenirs bon marché.
Le quatrième jour on est partis au Temple des Lamas après un lamentable échec pour trouver le bus CITS pour le tombeau des Mings, et l’après midi nous sommes finalement arrivés à ce dernier via un autre chemin. Enfin le dernier et cinquième jour on est allés sur la Grande Muraille (Mutianyu, même si on aurait préféré Simatai mais qu’on ne pouvait pas faire faute de temps). L’après midi on est montés sur la Colline du Charbon, admirer la Cité Interdite de haut, puis nous avons bifurqué vers le lac Beihai avant de repartir pour la gare. Le sixième jour on a créé les hommes et comme on l’a regretté, on s’est reposés le dimanche. Popom.


Comment y aller et s'y déplacer
Carte des métros de Beijing Pour ce qui concerne les transports dans Pékin, sachez que le métro y est étonnamment peu développé puisqu’il ne comporte encore que deux lignes (même si on attend 5 nouvelles lignes pour … les JO Beijing 2008 bien sûr !). Edifiées en 1969, les lignes sont relativement vétustes mais pratiques et très peu prises d’assaut. Profitez en pour prendre la ligne circulaire qui suit le premier périphérique et donc l’ancien tracé des murailles de la ville pour aller de Tiananmen au Temple des Lamas en un petit quart d’heure, par exemple. L’autre ligne est rectiligne, axée Ouest-Est, contient 23 stations, et coupe la ligne circulaire à Fu Xing Men et Jian Guo Men. Voici une carte des métros, pour aider (chopée au hasard sur Google Image mais plutôt pas mal).

Nourriture
Ne surtout pas oublier de goûter la spécialité locale : le canard laqué ! On peut trouver ce plat sans os dans des restaurants pour européens flemmards. Pour notre part, on allait manger quasiment toutes les fois à notre auberge ou à celle d’en face qui proposaient des plats chinois délicieux ainsi qu’un bon choix de plats européens (moins bons), en général pour 3-4 euros à deux. Pour ce qui est des boissons, la très bonne surprise est qu’on peut trouver des flopées de bars vendant la Tsing Tao de 75cl à 3Y ! Soirées arrosées en perspective, si vous avez pas peur de rater votre visite du lendemain.

Achats
Le Lac BeiHai et la Pagode du Dagoba Blanc en plein Pékin Rien de très spécial pour ce qui concerne Pékin. Très peu de souvenirs sur la Cité Interdite, ou en tout cas aucun qu’on ait vu qui vaille le coup (T-Shirts de la Cité Interdite complètement hideux, assiettes moches etc.). Même pour le palais d’Eté ou le Temple du Ciel, il faudra se contenter de peu. Pour la muraille on a déjà un choix un peu plus large, même si la plupart des souvenirs sont très regrettablement estampillés « I climbed the Great Wall » ce qui nous énervait passablement. A la limite ça aurait été écrit en chinois … Enfin, au bas des sites d’accès à la Grane Muraille vous trouverez quand même votre bonheur entre assiettes et T-shirts (jamais plus de 30Y un T-shirt même de très bonne qualité). A part ça, on retrouve tous les bibelots typiquement chinois, surtout dans les quartiers populaires et hutongs (je vous conseille le quartier de la tour de la Cloche et de la tour du Tambour pour faire vos emplettes). On peut y trouver calligraphies (25Y pour une copie, pour les longues calligraphies de 60cm environ !!), jeux d’échecs, statuettes (80Y la lourde statue de lion assez grande), T-shirts, ou matériel électronique (9euros pour une clé usb 1Go faisant MP3 !! Bravo Claire ^^).

Renseignements
Pour ce qui est des renseignements, de nombreux magazines et sites Internet traitent de l’actualité des bars et clubs, disponibles dans certains bars et hôtels. Lisez notamment That’s Beijing, Beijing Journal, ou encore chinanow.com.
Pour ce qui est des visites, le plus simples reste encore de suivre les voyages organisés par les hôtels et auberges de jeunesse ou autres agences de voyage.
Vous pourrez toujours essayer de voyager par vous-même, ce qui vous permettra d’économiser un peu d’argent, mais le jeu n’en vaut pas toujours la chandelle vu les difficultés que vous aurez pour obtenir des renseignements fiables ou pour trouver le bon bus.


Logement
Vue de la Cité Interdite depuis la Colline du Charbon, surplombant Beijing On a séjourné dans la très fameuse auberge de jeunesse « Leo Hostel » très accueillante et parfaitement placée (dans une petite rue typique au Sud Ouest de Qianmen, à 10 min à pied de Tiananmen et la Cité Interdite), ce qui nous a épargné beaucoup de soucis pour trouver un bon restaurant ou arriver aux bus. A noter par contre que leurs prix pour les sorties telles que sur la muraille ou dans les gorges sont nettement supérieur à ce qu’on paierait en y allant par nous-mêmes.

Suite de l'article sur Beijing dans la page Pékin, Grande Muraille


par NanoRoux, le 22/09/2007


Vos Commentaires

Vous y êtes allés ? N'hésitez pas à nous dire vos impressions pour les prochains visiteurs ! Ou si vous avez simplement une remarque sur la page ...

1. Par Touriste inconnu, le 29/02/2008 à 22:07:32
très bien
super site avec pleins de renseignements intéressants!!


Poster votre commentaire

 
Mauvaise note12345 Bonne note
Nom :

Titre :

Message :

Adresse mail :

Site internet :

 

Note du webmaster : le site ayant été attaqué par des webmasters peu scrupuleux voulant faire leur pub gratuitement (je ne vous détaillerais pas le contenu ...), je suis obligé de fermer cette partie de commentaires. Désolé pour ceux qui avaient un message intéressant. Il semble aussi qu'à cause de ces gens, la bande limite du site ait largement été dépassée plusieurs fois et le site coupé.
Retour au haut de page.
Retour à l'accueil.


Design by Nanoroux